Les chantiers du Grand Paris Express, moteurs pour l’emploi et la montée en compétences des franciliens

/ Actualités - Actualités MACS

Plus de 4600 personnes travaillent aujourd’hui sur les premiers chantiers de Génie Civil du Grand Paris Express (GPE). Depuis le début des travaux, 681 franciliens ont bénéficié d’un contrat d’insertion.

La ligne 15 Sud a ouvert le bal avec ses huit lots de génie civil notifiés, qui représentaient 3 700 emplois sur les chantiers au 31 octobre dernier. Ce sont, au total, 579 personnes qui y ont bénéficié de contrats en insertion. Sur les premiers chantiers de la ligne 16, qui reliera Saint-Denis Pleyel à Noisy-Champs, plus de 600 personnes travaillent déjà, dont 91 en insertion. Une vingtaine de personnes sont en insertion sur les chantiers de la ligne 14 Sud, lancés l’été dernier.

Au 31 octobre 2018, ce sont en tout plus de 400 000 heures d’insertion qui ont été réalisées sur plus de 2 millions d’heures contractualisées sur ces marchés de génie civil. Dans les prochains mois, l’effort en faveur de l’insertion sera démultiplié avec l’attribution des marchés au fur et à mesure de l’avancement du calendrier des lignes 14 Sud, 15 Sud, 16, 17 Nord et 18, d’abord dans le génie civil, puis dans les systèmes et le second œuvre.

Pour répondre aux compétences nécessaires à la réalisation du métro, les entreprises proposent des formations. Sur les chantiers en cours de travaux publics, 71 personnes en insertion s’inscrivent ainsi dans des parcours de formation qualifiante lancés en 2018, principalement pour apprendre les métiers de coffreur, de mineur, ou d’opérateur de tunnelier, mais aussi  de mécanicien, soudeur ou électricien.

Participer à la sensibilisation sur les métiers du nouveau métro

Pour accompagner l’accès aux emplois, la Société du Grand Paris facilite la connaissance et la valorisation des métiers du nouveau métro auprès des publics. Le 23 octobre dernier, à l’occasion du KM4, un évènement qui a marqué le lancement de la ligne 16 durant lequel la Société du Grand Paris a ouvert les portes du chantier de l’ouvrage Finot, à deux pas de la future gare Saint-Denis Pleyel, le programme des Classes du Grand Paris organisait, avec le soutien des facilitateurs des clauses de Plaine Commune et de Terres d’Envol, un exercice de simulation « jobdating » entre l’équipe RH du chantier d’Eiffage et des personnes accompagnées par l’agence de Pôle emploi de Saint Ouen (référente pour le GPE sur ce territoire), et par les missions locales de Saint Denis/Pierrefitte et Sevran.

De même, la Fabrique du métro propose sur 1600 m² une scénographie qui fait suivre au visiteur un véritable parcours de voyageur du futur réseau GPE, avec panneaux d'expositions, objets, maquettes, un démonstrateur de quai grandeur réelle, prototypes et outils numériques. Ouverte au grand public le 17 septembre dernier, la Fabrique raconte l'aventure humaine et technique du projet. Elle a déjà accueilli 3000 visiteurs et 150 visites, sur rendez-vous, avec présence de médiateurs. Les premières visites avec des groupes de demandeurs d’emploi ont été organisées, avec un parcours spécifique « métiers du Grand Paris », qui sera actualisé pour le printemps 2019 avec le concours des entreprises et du service public de l’emploi.

Retrouvez ici la visite virtuelle de la Fabrique du métro

Crédits photos: Société du Grand Paris / Julie Bourges