La MACS fait sa rentrée !

/ Tout voir - Actualités MACS

La Mission d’Appui au développement des Clauses Sociales reprend pour une nouvelle année en faveur du développement des clauses sociales en Ile-de-France. L’occasion de faire le point sur les nouveautés et les projets à venir.

Nouveaux contacts et nouvelles structures

Plusieurs acteurs de la MACS ont évolué ces derniers mois, qu’ils s’agissent des partenaires ou des coordinations départementales. Dans le département de la Seine-et-Marne, la structure Initiatives 77, association spécialisée dans la réinsertion des seine-et-marnais, porte désormais la coordination départementale. Valérie Le Corvec reste cependant coordinatrice de ce territoire. Dans les Hauts-de-Seine, le Club Régional d’Entreprises Partenaires de l’Insertion (CREPI) Ile-de-France,  reprend la coordination du 92. Ce club d’entreprises permet de fédérer et accompagner les entreprises intéressées par le développement de projets d’insertion professionnelle. Nadine Michel prend le poste de coordinatrice au sein de cette structure pour représenter ce territoire. Dans le 93, Jean-Gaël Baccheli, chargé de projets clauses sociales au sein du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, est remplacé jusque début 2019 par Estelle Vulliez, cheffe du service du développement de l'économie sociale et solidaire, pour porter la coordination. Jean-François Pépin reprend la coordination du Val d’Oise en remplacement de Fatoumata Drame. Enfin, au sein du GIP Maximilien, Hervé Swiergiel a rejoint l’équipe de la MACS pour travailler notamment sur l’organisation des rencontres Openmap et la création de l’observatoire régional des clauses sociales.

Un plan d’action au plus près des territoires

Concernant les actions à venir, la MACS se lance dans le développement de l’observatoire régional des clauses sociales suite au comité de lancement de juin 2018. Un premier comité stratégique, tenu début septembre, a permis de définir les feuilles de route des différents collèges qui se tiendront de fin septembre à mi-octobre. Une première version de l’observatoire devrait être mise en ligne à la fin de l’année 2018. La quatrième rencontre Openmap ESS se tiendra par ailleurs le 15 novembre matin et portera sur les métiers du paysage. Au programme : tables rondes, pitchs, atelier et visite d’une micro-ferme urbaine pour renforcer les liens entre acheteurs publics et structures de l’ESS.

Un des objectifs de la MACS pour cette nouvelle année est une présence plus forte sur les territoires. De nombreux ateliers seront organisés durant le premier semestre avec les coordinations départementales pour évoquer plusieurs thèmes comme le recours aux ETT, la reprise du personnel dans le secteur de la propreté ou le partenariat avec les bailleurs sociaux. Les coordinations ont par ailleurs été invitées à remplir une fiche diagnostic pour développer des actions territorialisées et permettre la création d’évènements départementaux, comme par exemple des rencontres entre entreprises et structures de l’ESS, dans la veine des rencontres Openmap ESS.